Brightec, le fabricant de rideaux d’air pour véhicules, a favorablement accueilli la mise à l’épreuve de son produit leader BlueSeal  dans le cadre d’un projet du Centre pour l’utilisation durable de l’énergie dans les chaînes alimentaires (CSEF) de l’Université Brunel de Londres. 

L’entreprise familiale basée aux Pays-Bas a développé des rideaux d’air BlueSeal pour économiser l’énergie requise par la machine de refroidissement pendant les trajets de distribution et pour offrir une alternative aux bandes en PVC. En identifiant que la majeure partie de l’énergie de refroidissement est perdue par les ouvertures de porte pendant le chargement et le déchargement, Brightec a conçu une alternative préférée aux rideaux en PVC qui ne gênerait pas le conducteur.  

«Nous avons soumis les rideaux d’air BlueSeal à d’innombrables tests effectués par des clients au cours des années , ce qui nous a aidé à développer le produit que vous voyez aujourd’hui. Lorsque nous avons été approchés par le CSEF pour aller plus loin sur l’étude de l’efficacité des rideaux d’air sur le maintien de la chaîne du froid, nous avons été ravis de mettre à nouveau BlueSeal à l’épreuve », a déclaré Hans Opdam, physicien et fondateur de Brightec. 

Pour le test, le CSEF a simulé les conditions d’un itinéraire de distribution en ouvrant les portes de la remorque par incréments de 15 minutes pour mesurer l’effet des températures extérieures sur les marchandises transportées. À l’aide d’un modèle de remorque à échelle réduite équipé d’une unité de réfrigération et de 68 capteurs à thermocouple, le CSEF a mesuré l’effet de BlueSeal sur l’énergie de récupération des véhicules (l’énergie nécessaire au refroidissement des équipements pour abaisser la température de l’air intérieur et des produits alimentaires après l’ouverture de la porte à la température initiale). De plus, CSEF a utilisé son modèle de mécanique des fluides numériques construit en interne pour évaluer l’effet du rideau d’air BlueSeal dans un camion de 18 tonnes. 

 Les résultats des tests ont répondu aux attentes de Brightec, concluant que l’utilisation de BlueSeal avec un débit d’air optimal a consommé env. 30% d’énergie en moins pour récupérer la température de la cargaison dans un petit camion fourgon, et une économie d’énergie spectaculaire d’env. 45% dans leur modèle de camion de 18 tonnes.

Grâce à cette consommation de carburant réduite, BlueSeal réduit considérablement l’utilisation du diesel et, en regardant vers l’avenir, permet aux véhicules ayant une capacité d’entreposage au froid limitée (par exemple, refroidissement électrique complet, refroidissement à l’azote liquide, etc.) de rester sur la route plus longtemps et d’effectuer beaucoup plus de livraisons sans compromettre l’intégrité des marchandises transportées. 

«Toute l’équipe de Brightec est ravie des résultats du rapport du CSEF qui démontre également à quel point il est énergivore de garder la chaîne du froid intacte pendant et après le chargement et le déchargement des marchandises sans l’aide d’une barrière climatique. BlueSeal fournit une excellente solution à ce problème et les résultats ont davantage contribué à valider les années de développement que nous avons consacrées à la création des moyens les plus efficaces et conviviaux pour y parvenir.», a déclaré Hans. 

 BlueSeal s’exporte dans 22 pays à travers le monde en tant que premier producteur de rideaux d’air pour véhicules utilitaires. Brightec opère principalement depuis son siège à Amsterdam, avec des usines de fabrication aux Pays-Bas. Ces dernières années, BlueSeal a attiré une liste impressionnante de clients, notamment Gray & Adams, Solomon Commercials, Paneltex, Bidfood, Blakemore et Movianto, ainsi que de grandes sociétés de logistique alimentaire et pharmaceutique à travers l’Europe. 

 Pour toutes demandes de presse, contactez Tom à t.opdam@brightec.nl